Quelles sont les différences entre un disque dur SSD et un disque dur HDD ?

Des données en quantité croissante sont chaque jour traitées par des ordinateurs à travers le monde entier. Et compte tenu des diverses tâches qu’ils doivent accomplir, il est évident qu’ils doivent être assez puissants. Le disque dur joue un rôle crucial dans l’efficacité de ces ordinateurs. Il existe aujourd’hui deux types de disques durs : le disque HDD et le disque SSD. Apprenons à les distinguer !

Disques durs SSD et HDD

Avant de se pencher sur les différences entre ces deux types de disques durs, nous devons d’abord comprendre leurs caractéristiques et leurs modes de fonctionnement.

Disque dur HDD (Hard Disk Drive)

Ces dernières années, le disque dur HDD est devenu le système de stockage le plus utilisé. Son mode de fonctionnement n’a pas beaucoup changé, malgré une légère progression. C’est un disque recouvert d’un composé ferromagnétique qui fait en permanence un mouvement rotatif. Pour maintenir les têtes appelées têtes de lecture-écriture en place, on utilise un bras. Ce bras va du centre du disque à sa périphérie de manière continue.

Le mouvement circulaire des plateaux du disque, ainsi que le mouvement de l’ensemble du système, y compris les têtes et le bras, permettent d’accéder à toutes les données stockées sur le disque dur HDD. Il comporte également un composant électronique qui contrôle les têtes et permet la communication avec l’ensemble du PC.

Disque dur SSD (Solid State Drive)

Ce sont des modèles de disques durs plus récents et plus puissants. Ils conservent et stockent les données sur une mémoire flash composée de plusieurs types de mémoires différentes. Ces mémoires, à leur tour, stockent des composants binaires qui sont immédiatement accessibles à un élément important du nom de contrôleur. Les disques SSD tout comme les disques HDD, ont des versions externes portables et vous permettent d’emporter vos données plus facilement.

Quelles sont les différences entre un disque dur SSD et un disque dur HDD ?

Les SSD et les HDD remplissent les mêmes fonctions : ils peuvent démarrer votre système d’exploitation, stocker vos applications et vos fichiers personnels. Bien qu’il existe certains parallèles entre les deux disques, ils diffèrent à bien des niveaux.

Vitesse

Le HDD étant plus ancien, il a conservé une vitesse presque constante au fil du temps. Le plateau du disque doit tourner avant de pouvoir lire ou écrire des données. C’est un travail totalement mécanique. De ce fait, la machine sur laquelle il est installé met beaucoup de temps à démarrer.

Le principal avantage des SSD est leur vitesse d’exécution. Un ordinateur équipé d’un SSD interne démarrera en moins d’une minute (pour la plupart), il lancera et fera fonctionner des applications ainsi que transférera des fichiers plus rapidement. Que vous utilisiez votre ordinateur pour le plaisir, l’école ou le travail, la vitesse reste un facteur important à prendre en compte.

Le coût 

En raison de ses performances supérieures, le SSD est légèrement plus cher que le HDD. En effet, un HDD de 1 To vous coûtera entre 60 et 85 €, tandis qu’un SSD de 1 To vous coûtera environ 360 €. Bien que les coûts évoluent en fonction de la disponibilité sur le marché et de la demande, le SSD reste inégalé.

La technologie évolue sans cesse, et il peut être difficile de choisir entre les disques HDD et les disques SSD en termes de performances. Cependant, gardez à l’esprit que les disques SSD sont plus rapides que les disques durs HDD, mais qu’ils sont également plus chers. Donc, si vous avez besoin d’un ordinateur qui démarre rapidement, optez pour un ordinateur équipé d’un disque SSD.

Durabilité et solidité

Comme un disque dur SSD n’a pas de pièces mobiles, il est plus résistant aux chocs qu’un disque HDD. Certains disques durs externes, en revanche, sont protégés contre ce problème (comme les disques Rugged, qui résistent à l’eau, à la poussière, aux chocs et aux chutes).

Disponibilité sur le marché

Les disques HDD sont les plus fréquents et les plus disponibles, tandis que les disques SSD se répandent de plus en plus, notamment dans les netbooks et ultrabooks compacts, avec des tailles de stockage allant de 256 à 516 Go pour la plupart.

Dimensions et formes des disques durs

Les disques SSD sont réputés pour leur rapidité. Si vous optez pour un SSD plutôt qu’un disque HDD, vous devez savoir que les SSD existent en deux tailles. Le 3,5″ est destiné à être utilisé sur un ordinateur de bureau, tandis que le 2,5″ est destiné à être utilisé sur un ordinateur portable (avec un encombrement moindre). Il convient de noter que vous pouvez utiliser un adaptateur pour connecter un SSD de 2,5″ à un emplacement de 3,5″, mais pas l’inverse. La taille par défaut de ce SSD dans le cas de l’achat d’un ordinateur portable sera de 2,5″. Il est important d’examiner les autres spécifications techniques des SSD dans ce cas.

La première considération est le bruit : les disques HDD internes et externes sont bruyants. En raison de son bras de lecture et de la rotation du disque, même le disque HDD le plus silencieux émet un bruit minuscule. Les disques SSD n’émettent presque aucun bruit grâce à leur mémoire flash.

La consommation d’énergie est l’élément suivant : un SSD n’a pas besoin d’électricité pour faire tourner un plateau. Par conséquent, il consomme moins d’énergie que son concurrent. De cette faible consommation d’énergie résulte une autonomie supplémentaire de plusieurs minutes/heures.

Les disques durs hybrides (SSD/HDD)

Une technologie a été créée par certains fabricants qui permet de coupler une mémoire flash à un disque HDD mécanique. Pour un prix un peu plus élevé qu’un disque dur traditionnel, ces dispositifs « hybrides » combinent la capacité de stockage d’un disque dur HDD et les performances d’un SSD. La mémoire flash sert de tampon pour les fichiers couramment utilisés, ce qui permet aux applications clés de se lancer plus rapidement. D’autres technologies, comme la technologie SRT (Smart Response Technology) d’Intel, permettent de combiner un disque HDD et un disque SSD dans le même ordinateur. La SRT utilise le SSD comme d’un cache pour accélérer le démarrage du système et le lancement des programmes.

Les disques SSD restent une alternative coûteuse mais puissante face aux disques HDD, malgré leur popularité croissante. Le prix, la capacité de stockage et la disponibilité sur le marché sont les principaux atouts des disques HDD . Les disques SSD sont incontestablement plus rapides, plus durables, plus compacts et plus silencieux que les disques HDD . Les disques SSD constituent donc un excellent choix pour les ordinateurs portables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.