Pourquoi choisir un vidéoprojecteur ?

vidéoprojecteur dlp

Les avantages de l’utilisation d’un vidéoprojecteur sont nombreux, mais l’argument le plus convaincant reste l’immersion inégalée dans l’action. L’image projetée peut facilement atteindre 100 pouces en diagonale, soit 2,5 mètres. On peut remarquer que le rendu est époustouflant avec l’avènement de la technologie 4K UHD et HDR.

Même si nos téléviseurs sont de plus en plus discrets, rien n’est plus discret qu’un vidéoprojecteur, le critère esthétique peut donc faire pencher la balance. Parce que les mini-projecteurs ont un faible encombrement et sont faciles à transporter, l’ergonomie est également un facteur déterminant.

Le cinéma dans votre propre maison, une autre raison de posséder un vidéoprojecteur ! Telle a toujours été la promesse des vidéoprojecteurs, qui peuvent produire une image d’une diagonale de plusieurs mètres. Bien que la pratique ne soit pas nouvelle, les vidéoprojecteurs n’ont d’abord séduit que les experts et les cinéphiles.

Plus d’un a été freiné par le manque d’espace, le changement de lampe ou le prix. On aurait tendance à dire : « Mais c’était avant ». Grâce aux progrès technologiques, les vidéoprojecteurs peuvent désormais s’adapter à une multitude de fonctions, de budgets et de possibilités d’installation.

Leur premier avantage est la taille de l’image projetée : personne ne peut rivaliser avec les vidéoprojecteurs, qui peuvent donner une image d’une diagonale de plus de 7 mètres ! De nombreuses versions atteignent 2,5 m de diagonale sans aller jusqu’à ces extrêmes, ce qui équivaut à un téléviseur de 90 pouces ! Bien entendu, avec cet atout, le  » VP  » comme on l’appelle, les particuliers qui souhaitent mettre en place un home cinéma délivrant les mêmes sensations qu’une salle de cinéma auront l’embarras du choix.

Cependant, la taille du vidéoprojecteur n’est pas le seul facteur à prendre en compte, car les vidéoprojecteurs sont également dotés d’une foule d’autres caractéristiques. Ils savent être polyvalents et présenter leur image étonnante, qu’il s’agisse de jouer à des jeux vidéo ou simplement de regarder la télévision devant un grand écran ! Les limites sont différentes dans le secteur professionnel, et le vidéoprojecteur a depuis longtemps une place privilégiée pour les présentations.

Quel vidéoprojecteur choisir pour mon domicile ?

La grande image avec beaucoup de détails. C’est le rêve de tout amateur de belles photos. Et les vidéoprojecteurs sont les plus à même de répondre à vos besoins, quel que soit votre lieu de résidence.

Pendant longtemps, la taille de la pièce et la distance requise, tant pour l’appareil que pour les spectateurs, ont limité l’utilisation d’un vidéoprojecteur. Cependant, les progrès de l’optique ont permis le développement de projecteurs à courte, voire ultra-courte focale, qui peuvent être placés à quelques centimètres d’un mur et projeter une image de plusieurs mètres de large.

En termes de qualité d’image, les projecteurs vidéos ont suivi la tendance et n’ont pas à rougir de leurs téléviseurs ou de leurs écrans d’ordinateur : toutes les entreprises proposent désormais des modèles 4K Ultra-HD.

L’introduction de la LED a également permis d’atténuer l’une des anciennes préoccupations soulevées par les projecteurs : le coût de la lumière, qui pouvait être éteinte après 2000 heures. Le niveau de bruit a également été réduit. Il y a tellement d’avantages et moins de préoccupations que l’adoption d’un vidéoprojecteur pour la maison est une option fantastique pour les personnes qui aiment les images époustouflantes.

La distance de recul

En décrivant les focales ultra-courtes, nous avons peut-être mis les pieds dans le plat un peu trop vite. Le fameux argument « Je n’ai pas assez d’espace », qui était utilisé comme une sorte de rejet lorsque nous suggérions d’utiliser un vidéoprojecteur ou un téléviseur pour les grands affichages, n’est plus valable.

Oubliez les calculs de distance à l’aide de formules ; chacun est unique, et plus la résolution est élevée, plus vous pouvez vous rapprocher. Il n’est donc pas nécessaire d’être à 5 mètres pour apprécier une image 4K de 2 mètres !

Quel projecteur choisir pour votre home cinéma ?

Pour les amateurs de home cinéma, c’est le Graal : un puissant amplificateur 5.1 ou 7.1, une acoustique optimale (autrement dit, un espace dédié), suffisamment de sièges pour s’asseoir confortablement, et un magnifique grand écran. C’est presque comme si vous étiez dans une salle de cinéma, et le projecteur est la meilleure option pour cela. Cependant, même sans toutes ces caractéristiques, le vidéoprojecteur procure des sensations inégalées aux personnes qui regardent beaucoup de films et d’émissions de télévision. Certains facteurs sont plus cruciaux que d’autres pour une utilisation en home-cinéma.

Quelle image pour un projecteur Home-Cinema en termes de définition, de format et de 3D ?

Si les modèles 720p sont encore disponibles, il faut opter pour le Full HD. La majorité de nos sources (TV, streaming, smartphone, Blu-Ray, etc.) y ont été converties, et c’est probablement le meilleur compromis qualité/prix.

Bien sûr, si votre budget le permet, un projecteur 4K est l’option idéale : le matériel est de plus en plus diversifié, et de nombreux appareils sont capables de faire du scaling (upscaling). C’est d’ailleurs en partie sur ce point que les modèles diffèrent, le traitement vidéo différant d’un fabricant à l’autre.

Le format le plus fréquent est le 16:9, qui est le plus précis. Le format 4:3 est fréquemment réservé à un usage professionnel, tandis que d’autres formats, comme le 2:35 du cinéma, sont convertis (par des bandes noires ou une portion réduite de l’écran de projection) d’une manière souvent efficace par les modèles 16:9.

Enfin, malgré sa disparition dans les salles de cinéma, la 3D continue à avoir une vie dans le monde de la réalité virtuelle, même si elle s’y fait de plus en plus rare également. Il faut toujours disposer de sources compatibles (lecteur et contenu), de lunettes actives ou passives (selon votre appareil) et d’un projecteur compatible avec la 3D. La bonne nouvelle est que la plupart d’entre eux se trouvent dans la gamme Home Cinéma !

Pour un home cinéma, la luminosité et le contraste sont importants

Le rendu de l’image d’un vidéoprojecteur dépend entièrement de l’environnement de projection, comme nous le disions au début de ce tutoriel. Plus la luminosité et le contraste sont importants, plus votre pièce est lumineuse.

Cependant, comme un Home Cinema n’est pas conçu pour être baigné de lumière (comme si la salle n’était pas éteinte au cinéma), une valeur de luminosité élevée n’est pas nécessaire : une salle très sombre et 1500/2000 Lumens devraient faire l’affaire, 3000 Lumens si la lumière est faible, et 4000 et plus si la lumière est très forte (ce que nous ne recommandons pas pour un Home Cinema). Attention ! Plus votre écran est grand et éloigné, plus vous devrez choisir un modèle lumineux.

Même dans une pièce sombre, il est préférable d’avoir des niveaux de contraste élevés. Nous pourrions suggérer un ratio de 3 000:1 ou 10 000:1 comme point de départ… Malheureusement, les fabricants estiment ces ratios comme bon leur semble, certains affichant 500 000:1… Consultez des examens spécialisés si vous le pouvez pour avoir une notion plus précise.

La compatibilité HDR est également un indicateur utile, car cette technologie, ainsi que ses dérivés HDR10, HDR10+, Dolby Vision, etc. offrent de bons contrastes.

L’environnement auditif est très vital lorsqu’on souhaite visionner un film dans des conditions optimales…. Comme nous l’avons évoqué au début de ce tutoriel, un vidéoprojecteur possède un système de ventilation qui s’entend (sans compter les modèles avec roue de couleur comme le DLP). 

Enfin, pensez à la connectivité : faites une liste de tous les appareils (actuels et futurs) que vous comptez utiliser avec votre projecteur. Comme indiqué précédemment, et bien plus encore dans le cas d’un home cinéma, le son ne doit pas être utilisé. Par conséquent, la configuration Home Cinéma la plus « simple » consiste à tout centrer sur l’amplificateur AV et à envoyer « seulement » l’image au vidéoprojecteur. Néanmoins, le HDMI est aujourd’hui l’option la plus pratique. Cependant, assurez-vous que vous utilisez la bonne norme, qui est 2.1 dans ce cas. L’USB est un gros avantage, surtout si vous avez de nombreuses sources (clé USB, disque dur, etc.), mais le WiFi est à éviter dans un home cinéma.

L’importance de l’écran vidéoprojecteur

Choisir un projecteur de qualité est la meilleure chose à faire. Toutefois, pour obtenir un rendu parfait de l’image, il est essentiel de porter toute votre attention sur la qualité de l’écran de projection. En effet, celui-ci joue un rôle primordial dans votre installation home cinéma au même titre qu’une bonne barre de son. Certains critères sont donc incontournables.

La taille idéale pour un écran de vidéoprojecteur

Installer un espace home cinéma chez soi suppose qu’on souhaite bénéficier d’une expérience cinéma au plus près de celle que l’on vit dans une salle obscure. L’un des premiers critères à retenir concerne la taille de l’écran.

Une toile de projection vidéo doit être en rapport avec la profondeur de votre pièce, mais elle doit aussi correspondre aux caractéristiques de votre appareil de projection. Pour une définition de l’image optimale, elle devra se placer à une distance précise du projecteur.

En principe, celle-ci est indiquée sur la notice qui accompagne l’écran. Si ce n’est pas le cas, il existe des calculettes de distance sur le Net.

La technicité de l’écran

La toile elle-même possède des caractéristiques dont il faut tenir compte au moment de son achat, car selon la luminosité du lieu de projection, votre choix sera différent. Les toiles en PVC ou en fibre de verre acceptent une légère luminosité dans votre pièce.

Dans le cas d’une pièce très lumineuse, un salon ou une salle de réunion s’il est dédié aux réunions de travail, il sera plus judicieux d’opter pour une toile d’écran perlée ou à haut contraste.

Le format de projection

Le format de projection (16 : 9 ou 21 : 9) est important pour une utilisation en home cinéma, mais aussi dans le cadre professionnel. Vous saurez quels sont les critères à retenir via ces informations complémentaires afin de faire le meilleur choix selon l’usage qui lui est destiné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.